Avant de vous lancer…
Partagez

Le nombre de participant·es

Nous proposons généralement de travailler avec des groupes ne dépassant pas 10 personnes en raison de la relative complexité des outils utilisés. Dans le cas d’un apprentissage sur ordinateur, il nous semble préférable de disposer d’un poste de travail par participant·e. A vous d’adapter ce nombre en fonction des infrastructures à votre disposition et de votre projet, en veillant éventuellement à modifier les animations en fonction.

Le droit à l’image et le copyright

Dès qu’il y a diffusion des productions des apprenant·es (images, photos, vidéo, sons, textes…), il est important d’aborder avec eux les questions qui tournent autour du droit de diffusion , ce dès les premiers moments du projet. En rappelant la liberté de chacun·e d’accepter ou non l’utilisation de ses productions en dehors du groupe. Cette question peut être régulièrement abordée, car elle n’est jamais fermée, en fonction des circonstances, du type de diffusion ou d’utilisation ou encore des motivations de chacun·e… Dans le cadre de diffusion vers un large public, nous conseillons de proposer de signer une décharge quant à l’utilisation de leur image.

Exemple :

Autorisation de diffusion

Je soussignée ……………….. participe au projet……………….
J’autorise son utilisation pour d’autres cours, diffusion à la radio, dans la presse…….etc
Je suis d’accord avec la diffusion de mon image, de mon nom, de ma voix, dans la presse et sur internet.

Date, « lu et approuvé » et signature.

Le copyright bis : la licence Creative Commons

creativecommons.jpg


Tout comme les images, les textes sur internet ou dans la presse sont le plus souvent soumis à des droits d’auteur. Le © (copyright) interdit légalement toute copie. Si l’utilisation à des fins personnelles ou pédagogique ne pose guère de problème (encore que), il n’en va pas de même dès qu’il s’agit d’une production destinée à l’extérieur. La vigilance s’impose! De plus en plus de sites protègent même leurs images en plaçant un filigrane en travers, rendant ainsi leur utilisation peu pratique. Concrètement, il faut demander une autorisation à l’auteur ou au propriétaire de l’image – procédure qui risque d’être assez longue par rapport à l’enjeu du document que nous souhaitons utiliser.

La solution: le libre (une fois de plus) et la licence Creative Commons.

Les documents (musique, image, textes….etc) sous licence « creative commons » sont eux utilisables, à certaines conditions:

« Vous êtes libres: de partager – reproduire, distribuer, communiquer – et de remixer l’œuvre selon les conditions suivantes:

  • Paternité : vous devez attribuer l’œuvre de la manière indiquée par l’auteur ou le titulaire des droits (mais d’une manière qui suggérerait qu’ils vous soutiennent ou approuvent votre utilisation de l’œuvre).
  • Pas d’utilisation commerciale : vous n’avez pas le droit d’utiliser cette œuvre à des fins commerciales.
  • Partage à l’identique : si vous modifiez, transformez ou adaptez cette œuvre, vous n’avez le droit de distribuer votre création que sous une licence identique ou similaire à celle-ci. »

Il va de soi que le contenu de ce site est sous creative commons, sauf indication contraire !

Pour en savoir plus sur la licence creative commons.

Et pour des sites, c’est dans nos Trucs et Astuces!

La durée des animations

Le temps des animations tel qu’il est mentionné sur les fiches représente le temps total d’animation et ne prend pas en compte les pauses qui interviennent nécessairement au cours des démarches proposées. Nous laissons ces pauses à votre discrétion, sauf dans le cas où nous estimons qu’elles sont pédagogiquement justifiées à un moment donné. Elles sont alors précisées explicitement.

La préparation technique du matériel

En effet, avant chaque animation, n’oubliez pas de tester toutes les manipulations techniques sur votre matériel. Faites-le suffisamment à l’avance que pour vous permettre quelques adaptations ou mises à jour éventuelles… Le monde informatique est en effet en constante évolution, et ce qui fonctionnait hier demande peut-être une mise à jour d’un programme aujourd’hui.

Personnellement, je trouve toujours énervant de devoir improviser une nouvelle animation parce que celle que j’avais prévue ne peut être réalisée car « le lecteur Flash Player doit être mis à jour »…

Système d’exploitation

Dans les fiches d’animation proposées, certaines se basent encore sur le système d’exploitation Windows XP. Aujourd’hui, nous avons affaire à Windows 10, sans oublier iOS (pour les utilisateurs de Mac ) ainsi qu’aux différents systèmes libres, basés sur Linux notamment. Mais si certaines captures d’écran ne sont plus d’actualité, les démarches restent bien souvent similaires. Soyez-y attentif cependant. Au delà du matériel, c’est avant tout la démarche qui importe.

Néanmoins, nous actualisons progressivement tout notre contenu.